Moby Dick - das Solo
Théâtre

D'après Herman Melville

A ne pas manquer !
Plus que 3 représentations

  • © Ingo Hoehn

  • 2 heures sans pause
  • Recommandation d'âge : 12 +
  • With English surtitles

Un classique de la littérature mondiale sous forme de spectacle enivrant

Le capitaine Achab poursuit compulsivement son envie de se venger de l'énorme cachalot blanc qui lui a arraché une jambe. Le premier qui aperçoit Moby Dick reçoit une pièce d'or. Les hommes qui gagnent leur vie en pêchant la baleine tombent sous l'emprise du charismatique capitaine du navire et deviennent de plus en plus partie prenante de la folie vengeresse d'Achab.

La mise en scène a été présentée à l'origine à Hambourg à partir de 2013 dans une distribution en huit. Les co-directeurs de théâtre Antú Romero Nunes et Jörg Pohl ont mis en scène en solo cette collaboration qui a fait date pour eux, dans des conditions de pandémie.

En collaboration avec la dramaturgie, le centre culturel bâlois Bider & Tanner organise depuis de nombreuses années la table des livres pour nos pièces. Désormais, cette sélection de livres, CD, DVD, catalogues ou encore partitions est accessible à tout moment dans la boutique en ligne. Cela vaut la peine d'y jeter régulièrement un coup d'œil.

Table des livres

Thalia Theater Hamburg

Un navire, un équipage, une baleine, un monde - un homme. Une théorie des couleurs, une idéologie de conquête, un désir de mort, une folie de masse. Un métier sanglant, une rébellion contre sa propre appartenance à la nature, un travail quotidien à bord, une clameur de concurrence entre les nations - un homme. Appelez-le Jörg Pohl. Ouah ! Normalement, on attend la fin pour applaudir, mais le solo de Moby Dick de Bâle fait définitivement partie des événements théâtraux qui resteront dans les mémoires.
Nachtkritik
Pohl se bat à travers les tempêtes et les conflits interpersonnels, s'allonge dans les courroies des chaloupes, massacre les baleines les unes après les autres. Il faut imaginer les bateaux, les animaux et tout le reste. Sur la vaste scène vide, le multi-protagoniste ne peut s'aider que de bouteilles d'eau ou de sang (qu'il vide de temps en temps sur lui à pleines chaudières), d'une machine à vent et d'une machine à fumée. L'énergie dont fait preuve le soliste est impressionnante.
BZ Basel

Autres travaux de Antú Romero Nunes